Tonio's Lair

Chez moi c'est une caverne envahie de gobelins et remplie de trésors parfois inconnus... Venez les découvrir.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les tribulations d'un kender en vadrouille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tonio
Admin
avatar

Messages : 230
Localisation : DTC
Humeur : Changeante

MessageSujet: Les tribulations d'un kender en vadrouille   Dim 7 Fév - 11:22

Ghendara's Tales « Kenderland? »

Je m'appelle Traymenholt Languependue et je suis un Kender des bas-fonds de la ville d'Aarifa. J'ai été élevé dans cette mégapole où nous autres avons droit de cité tant nous sommes utiles à son bon fonctionnement. Ma verve que l'on dit, même au sein de ma communauté, très fournie m'a valu d'attirer l'attention de nos prêtres et je suis devenu l'un d'eux lors de mon passage à la vie adulte. Je suis donc un messager du Dieu le plus important du panthéon Kender, celui que le monde entier nous envie sans oser se l'avouer, le pourvoyeur des nécessiteux en détresse, le redistributeur des cartes du destin, l'échangeur du grand chemin de la vie, le générateur d'objets spontané, le grand chambardeur éternel, le retrousseur de poches infinies, l'incommensurable adversaire de l'immuable, le donateur universel, l'entremêleur des choses de la vie, l'inventeur du jeu de Bonneteau, le collectionneur de formes et de couleurs, le préposé au grand bureau des objets trouvés, le facétieux j'en passe et des meilleures... J'ai nommé :

Le Grand Dispensateur!
(le GD pour les intimes)

Lors de la dernière grande fête universelle du GD, ce que les autres peuples appellent naivement « la Foire d'Aarifa », le GD a scellé mon destin à celui d'un groupe d'aventuriers qui semblent avoir une importance aux yeux des dieux et donc du devenir de Ghendara. Le palanquin aux couleurs chatoyantes a attiré mon regard alors que je sillonnai la file d'attente pour entrer dans la ville, quêtant l'obole de quelque pèlerin, les volontaires pour ce genre d'offrandes étant légion parmis les étrangers à nos coutumes.

A l'intérieur se trouvait une Dame elfe lanceuse de sorts, Idril Felagund, une espèce de grande plante élégante qui venait comme plénipotentiaire de son peuple afin de trouver un moyen de perpétuer son espèce, la distribution d'enfants ayatnt été visiblement interrompue dans leurs contrées. Peut-être était-ce un signe que ce peuple n'avait pas assez agit selon les préceptes du GD et devait à présent donner beaucoup pour recevoir en retour de quoi survivre.

Pour la protéger, un humain costaud, tel un chevalier des légendes, du nom de Herkin Dracian semblait avoir été choisi contre son gré. Il s'est vite avéré comme étant lui aussi mystique, recevant des messages mentaux de divers endroits de Ghendara, tout en en envoyant lui-même. Quelle façon originale de dispenser et partager; aller jusqu'à partager son esprit!

Je me suis aussi pris d'amitié très rapidement avec une géante bleue qui distribue les gnons généreusement. C'est une barbare du nord, une vargue que tous semblent craindre bien que son vocabulaire soit très limité et son sac bien vide. Il s'agit aussi d'un moyen de locomotion efficace au milieu d'une foule.

Pour leur servir de guide, Dinendal, un elfe de la région d'à côté tentait de se faire oublier, sans doute mal à l'aise de constater la magnificence d'un endroit comme Aarifa, comparée aux sombres forêts de son enfance. Le GD m'en est témoin, il m'a fallu remplir sa besace un tant soit peu pour qu'il n'ait pas honte de se présenter en ville.

Un curieux personnage complétait cet équipage, moitié lanceur de sort, moitié ouvrier de la nuit : Noxinelos Toucourt. Il me fallait déterminer au plus vite son obédience, savoir si il redistribuait ou s'il volait comme un vulgaire adepte du Percepteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheztonio.forumotion.com
Tonio
Admin
avatar

Messages : 230
Localisation : DTC
Humeur : Changeante

MessageSujet: Re: Les tribulations d'un kender en vadrouille   Dim 7 Fév - 11:23

Je leur servit alors de guide dans la ville, m'interessant de loin à leurs occupations et de près à leurs sacs jusqu'à ce qu'au détour d'une conversation insipide j'entende les mots OEUF de DRAGON. Il semblait que cette chose prometteuse avait été subtilisé par des adeptes du Percepteur et leurs commanditaires les Capes Rouges. On entendait aussi parler d'un certain Père Casillas qui devait nous aider dans la mission que le groupe s'empressait d'accepter et dont je n'ai pas grande idée de la teneur, tout occupé que j'étais à ramasser diverses offrandes (papier à en tête, formulaires, horaires d'échoppes elfes noires; etc...). Après quelques investigations, nous pûmes prendre d'assaut un entrepot gardé par des kenders du Percepteur, qu'ils soient maudits d'utiliser des objets aussi vils et retors que shurikens et poison, heureusement dans sa grande lucidité le GD me les a confié. Nous avons aussi confondu le Père Casillas qui s'avéra être le coupable mais qui s'enfuit avec le fruit de son larcin malhonnête.

Nous avons alors suivi sa piste à l'extérieur d'Aarifa, une grande première pour moi, sans doute l'Epreuve que le GD m'envoyait pour éprouver ma foi et ma confiance en ses préceptes. Nous avions appris que les capes rouges s'étaient alliées aux griffes noires, des gnolls adorateurs de démons, qui avaient assassiné le Roi des géants afin de semer la discorde et permettre la réussite d'une grande invasion qu'ils venaient de lancer. Les griffes noires étaient sous les ordres d'un certain Shivak, adepte de Ienogu et une dague destinée à mettre fin à ses jours impis nous a été confiée.

Nous arrivons au château de (oublié...), où une communauté Kender veille à la bonne tenue des lieux. Sur place nous faisons la connaissance de Larendur, encore un elfe mais de l'est celui-là, il est un peu taciturne mais semble être de haute lignée. Il va nous guider vers un chamane qui nous aidera à trouver Shivak contre le sauvetage de sa fille enfermée dans le monde des cauchemards. On suit pour cela des caillous qui forment des lignes de dragons et qui sont du plus bel effet rangés aux côtés des statuettes ratées de Dinendal. Idrill teste alors un sort de sommeil sur ces lignes et la présence d'un Nexus décuple la puissance du sort, laissant mes compagnons se reposer du sommeil du juste pendant que je prends soin de leurs affaires.

Nous passons ensuite de l'autre côté, dans ce monde de cauchemards, autrefois monde des rêves. Tout y est triste et mourrant mais ce n'est pas grave car le GD veille sur nous et distribue la bonne humeur. Herk fait alors exploser le menhir maléfique , inspiré qu'il est par le GD et ainsi des petits morceaux de cailloux verts fluos finissent-ils enchâssés dans nos plus chers objets. Les voies du GD sont impénétrables à ceux qui ne voient là que le fruit du hasard mais les faits sont bel et bien là : ces objets ont vu des pouvoirs leur être accordé. Et MIRACLE! Ma divinité montre que mon chemin est le bon en m'octroyant un sac de contenance en lieu et place de mon simple sac; ma mission de redistribution n'en sera que mieux effectuée! Gloire au GD! Hosannah au plus profond des poches! Les cristaux verts s'empressent alors de suivre le chemin tracé par le GD tandis que le monde des rêves revient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheztonio.forumotion.com
Tonio
Admin
avatar

Messages : 230
Localisation : DTC
Humeur : Changeante

MessageSujet: Re: Les tribulations d'un kender en vadrouille   Dim 7 Fév - 11:24

De retour au château, nous apprenons qu'un drame s'est joué : Mikal et son carnet de note sur les géants a été enlevé par les gnolls aidés une fois de plus par les adeptes du percepteur qui ont empoisonné mes coréligionnaires kenders. Ils possèdent une avance non négligeable mais le GD met sur notre chemin le moyen de transport idéal, par le biais de Larendur : des griffons! Nous les rattrappons bien vite grâce à ce moyen original et merveilleux. Que les elfes sont prévenants! Ils m'ont bien attaché pour que je ne m'envole pas, c'est que je ne suis pas bien lourd... L'un des elfes lance un gland sur la troupe en fuite et c'est une véritable forêt qui pousse sous nos yeux ébahis, les plantes entravant et transperçant la plupart des gnolls. Nous nous lançons alors dans une furieuse bataille pour libérer Mikal de sa cage. Ce dernier est malgré tout empoisonné par ces lâches et je dois le sauver grâce à un puissant antipoison elfe.

Des visions nous assaillent et Mikal accepte son destin en devenant le nouveau sphinx du Nexus. Nous nous sentons plus forts qu'auparavant et nous pouvons annoncer au château la nouvelle du devenir de Mikal. Sa soeur accepte en age de souvenir que je lui rende son carnet sur les géants. Il nous faut à présent partir vers les montagnes de l'est pour assurer l'alliance des nains en compagnie de Krulgar.

Que le GD est puissant! Pour voyager, Gerda me transporte dans son sac, un lieu hautement symbolique pour mon culte et donc c'est là un véritable hommage qu'elle rend à mon Dieu. En chemin nous sauvons un géant des griffes de gnolls en maraude mais Dinendal est sur le point de passer dans le royaume des morts. J'arrive à converser avec ce sympathique géant du nom de Gorintinh et le persuade d'emmener notre ami se faire ressusciter, ce qui fut chose faite grâce à sa foulée de .... géant.

Le reste du voyage se passe sans encombre et nous arrivons chez les nains. Ces derniers ont l'air de bien mal connaître les kenders, leurs regards sont très désagréables. Ils ont beaucoup de choses qui brillent et qui clignotent mais semblent hermétiques aux préceptes du GD, les gnomes qui vivent au fin fond de leur cité sont eux plus sympathiques mais non moins égoistes. Krulgar lui-même semble tenir étrangement à ces jolies pierres transparentes mais il m'a promis une offrande digne du GD quand cela sera possible... Je fais une petite cérémonie avec un long discours de 3 heures et tous boivent mes paroles, c'est un auditoire bien discipliné que ce groupe.

Nous partons enfin de cette cité triste, direction le port de Gleym où l'oeuf se trouverait et où l'armée gnolle converge. La route souterraine recèle des dangers inattendus et nous affrontons des gargouilles avec férocité. Ce combat résulte en diverses oboles au GD, mon sac se remplit de nombreuses choses à faire partager en temps voulu. Gleym nous accueille à bras ouverts, toutes les volontés sont bienvenues face à la menace gnolle et nous apprenons l'arrivée prochaine d'une légion de mercenaires lézards. Brrr cela me fait froid dans le dos, je vais tâcher d'éviter de les croiser.

Je rentre rapidement en contact avec mes frères et nous effectuons de fructueux échanges, j'obtiens même un bouclier vargue! Ce n'est pas un hasard, évidemment et je me met en quête dès ce jour d'un chamane de ce peuple pour enchanter le présent que je compte faire à Gerda : ce bouclier, agrémenté de divers souvenirs des combats passés et toilé à l'aide des capes rouges que j'ai encore dans mon sac. Pendant ce temps, mes compagnons discutent avec les autorités du futur de la ville... En conjonction avec Noxi, je prend contact avec mes frères de la guilde des subtilisateurs pour trouver le repaire de nos ennemis.

Nous nous rendons sur le vaisseau des seigneurs de la mer pour nous assurer de leur soutien et nous sommes présentés à des seigneurs dragons que Herk semble ne pas apprécier. Le vaisseau est très curieux, tout y est arrimé, ça n'est absolument pas pratique, je ne sais pas quelle idée ils avaient en tête quand ils l'ont construit... Toutefois ces Seigneurs possèdent des connaissances magiques avancées et je puis alors leur demander de détruire les quelques objets maléfiques en notre possession, telles les dagues du champion gnoll que nous avons abattu. Je garde quand même de quoi faire le bouclier de Gerda. Herk paraît très investi dans ce genre d'acte purificateur, je pressens de futurs problèmes entre lui et Noxi à ce sujet...

tout de suite la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheztonio.forumotion.com
Tonio
Admin
avatar

Messages : 230
Localisation : DTC
Humeur : Changeante

MessageSujet: Re: Les tribulations d'un kender en vadrouille   Dim 7 Fév - 11:26

De retour à terre, j'apprend une nouvelle qui me glace d'effroi, le pire jour de ma vie de Kender : toute la communauté a été éxécutée par les adeptes du percepteur, hormis un survivant, mon contact avec les voleurs qui réussit à me rejoindre à temps pour que je le soigne. Sa guilde nous aidera pour attaquer l'entrepôt où se trouvent les génocidaires infâmes. Nous élaborons un plan d'assaut après avoir réussi à obtenir le soutien des Seigneur la mer, d'un imbécile de Croco affamé et son escouade et surtout des gobelins de la ville. Les discussions avec les gobelins ont d'ailleurs été très fructueuses et ils semblent ouverts aux préceptes du GD.

C'est donc avec leur aide que nous pénétrons par une entrée dérobée et commençons à accomplir la vengeance du GD. Un gaz endort nombre de personnes mais cela ne nous empêche nullement de vaincre. Nous trouvons l'oeuf dans une caisse piégée, nous touchons enfin au but! C'est avec fierté que j'entend mes compagnons proposer à mon sac de contenir un tel artefact! J'en profite pour lui trouver nombre de compagnon de voyage (jambons, papiers et divers trésors enfermés dans la maison attenante). Je suis persuadé que le GD serait heureux de voir cette chose revenir dans le giron de son ancien propriétaire, aussi je n'hésite aucunement à le restituer.

Le lendemain, j'ai une confirmation éclatante que le GD m'a choisi pour déluivrer sa bonne parole : je fais un rêve étrange et au réveil, un objet se trouve dans mes bras, la Sainte Bible du GD. Nul ne savait où elle se trouvait depuis longtemps mais aujourd'hui le GD me l'a confiée, à moi de me montrer digne d'elle et de Lui. Pendant que mes compagnons enquêtent sur les liens des divers marchands de la ville avec nos ennemis, je parcourre les bas-fonds armé de ma Bible à la recherche des kenders du Percepteur et finit par trouver leur prêtre en chef. Dans un duel de foi, je le vainc et le GD le maudit à jamais. Encore une preuve de la supériorité du GD qui incite tous les autres à rentrer dans le rang pour entamer la reconstruction d'une communauté légitime. Telle est ma nouvelle mission.

Quand je reviens auprès du groupe, je me contente de suivre leurs instructions, ne comprenant pas bien où ils veulent en venir et puis il y a ce sac à main qui me regarde avec un air de gourmandise. Après une escarmouche dans les sous-sols, nous manquont de mourir enfouis. Je suis très fatigué des derniers événements et m'en vais me reposer tandis que les gnolls entament le siège de la ville. A mon retour la situation est critique, des chamanes gnolls ont débuté une cérémonie pour ouvrir un arc en ciel des ténèbres... Nous devons intervenir pour tenter d'empêcher la cérémonie.

Nous sortons par les tunnels sous la montagne et nous dirigeons vers les feux au centre des milliers de guerriers gnolls, source du pouvoir corrompu qui tente d'agir. Pour faire diversion, un chevalier dragon passe avec sa monture qui crache de magnifiques flammes multicolores et qui font un peu peur. C'est une cohue indescriptible, presque comme la cérémonie de fin de la foire d'Aarifa. Nous parvenons sans trop de mal jusqu'au pentacle immense où des jeunes femmes sont sacrifiées par des chamanes sanguinaires. Une furieuse mêlée s'engage où je ne puis que soigner les blessés ou perturber nos adversaires quand tout à coup Shivak en personne apparaît et tente d'abattre mes compagnons. Ni une ni deux, guidé par ma foi, je sors la dague destinée à sa perte, espérant l'égratigner un peu. Mais le GD est bel et bien avec moi : le premier coup est le bon et Shivak s'effondre.

Les chamanes gnolls sont vaincus un par un par mes compagnons qui redoublent d'ingéniosité et il faut l'avouer grâce au chevalier dragon qui a sauté au milieu de la mêlée. L'autel où repose le livre avec le rituel est au centre mais nous nous doutons qu'en touchant ce livre nous arriverons dans un monde infernal où il faudra agir vite pour le prendre réellement. Armé de notre courage et de nos convictions nous nous retrouvons au beau milieu de démons infernaux. L'astuce du GD rejaillit sur moi et j'interrompt la cérémonie avec un bête sort de silence tandis que Herk tente de se mesurer à un démon, quelle folie! Ces derniers semblent d'ailleurs très haineux envers Larendur... qui se révèle posséder un arc royal!
.
Nous revenons sur le champ de bataille, le devoir accompli, Herk en vient même à louer le GD. Mes compagnons semblent commencer à prendre la mesure des pouvoirs infinis du GD! Nous repartons vers la montagne mais sommes interceptés par des hiènes gigantesques échappées de leur enclos grand ouvert. Je tente bien les divertir avec un jambon, une vieille ruse pour éloigner les chiens de garde, mais je dois manquer de conviction, à moins que je ne sois plus appétissant que je ne l'imaginais. Bref, le caniche me trouve à son goût et il faut tout le pouvoir régénérant du Gd pour l'empêcher de me boulotter avant l'intervention salvatrice de mes désormais amis. La journée a été rude et je dispense mes derniers soins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheztonio.forumotion.com
Tonio
Admin
avatar

Messages : 230
Localisation : DTC
Humeur : Changeante

MessageSujet: Re: Les tribulations d'un kender en vadrouille   Dim 7 Fév - 11:27

Nous allons en ville annoncer la bonne nouvelle sous escorte des sangs-froids. Dame Idrill a la fort bonne idée de nous mener à une cérémonie de purification au temple humain et nous y participons activement, prodigant des conseils avisés et forts appréciés. Toute trace de corruption a été effacée par cet exorcisme qui est à présent écrit dans la Bible. Larendur n'a pas voulu participer, préférant combattre sur les remparts. Il y a vraiment quelque chose de noble en lui, même dans sa façon de se mettre à l'écart. Noxi est bizarre, il est très interrogateur sur le préceptes du GD, voire semble prêt à franchir le cap mais quand il s'agit de donner c'est plus difficile; de plus il a l'air interessé pour ne pas dire obnubilé par les savoirs interdits. Cela ne se peut, je veillerais à ce que le GD ne lui laisse pas ce genre de savoirs le tenter. Nous retournons voir les Seigneurs de la mer pour leur confier la destruction du grimoire maléfique et là encore nous aidons à la cérémonie.

Il nous reste encore à trouver des alliés pour vaincre l'armée gnolle toujours puissante et nous demandons aux seigneurs de nous emmener à aarifa pour rejoindre la forêt des elfes. Dommage que ce croco soit de cette forêt, il paraît qu'il doit venir avec nous. Il me provoque à tout bout de champ avec ses morceaux dégoutants de gentils kender dans sa besace. Il lui en cuira bientôt... J'ai à présent atteint un niveau dans mon domaine de prêtrise qui me permet bien des choses et il est temps pour moi de songer à développer les dons naturels des kenders, pour la plus grande gloire du GD.

Aarifa me manquait, c'est avec une joie non feinte que je retrouve ses ruelles et ses murs sombres. Nous n'avons malheureusement que peu de temps et j'ai une tâche importante à accomplir. J'organise les préparations pour une grande cérémonie où j'invite mes compagnons. Je ne suis pas surpris de ne voir que Gerda et Idril répondre favorablement en l'absence de Herk. C'est un grand moment de solennité Kender, il y a eu même des instants de silence absolu. Je raconte mes péripéties et surtout les nouvelles du monde pour ménager un effet dramatique. C'est la liesse, presque l'hystérie collective quend je révèle la Bible et les offrandes du GD : des cristaux verts, des gemmes (pour 2000 PO) et quelques autres trouvailles, et c'est dans une émulation frénétique que nous célébrons cet événement particulier. Enfin, certains auront sans doute compris qu'il leur faut émigrer vers Gleym pour ainsi reformer une communauté active.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheztonio.forumotion.com
Tonio
Admin
avatar

Messages : 230
Localisation : DTC
Humeur : Changeante

MessageSujet: Re: Les tribulations d'un kender en vadrouille   Dim 7 Fév - 11:43

Nous partons vers la forêt des elfes avec deux chariots bien pratiques tandis que Idrill joue la fille de l'air en Pégase.

En chemin, nous traversons un village qui avu disparaitre de nombreux bûcherons dans un bosquet, nous nous proposons de rémédier au problème. J'ai parfois bien du mal à comprendre les autres peuples : ils doutent de tout, se font des peurs irrationnelles face à des arbres d'où nous observent des petites créatures, j'en passe et des meilleures.

Toujours est-il que moi j'y suis allé dans le bosquet et j'ai pas vu grand chose alors que Dinendal a trouvé le moyen de se faire piquer par une plante vénéneuse et j'ai dû utiliser ma dernière dose d'antipoison elfe.

Bon en fait c'était pas vraiment sa faute à Dinendal, c'est juste que le bosquet est rempli de petites unseelies pas vraiment enchantées de nous voir arriver.

Mieux préparés, nous y entrons à nouveau, accompagnés d'elfes venus en renforts. Il s'avère alors qu'une sorcière est en train d'effectuer un rituel (encore!), il y a même un élémental de Pierre. Pour perturber son piège qui se referme sur nous et son rituel, je vide tous mes cristaux verts à travers la clairière... Peine perdue, ce n'était pas le bon endroit du rituel!

Heureusement Idrill a un peu de jugeotte kender en elle et elle nous fabrique un grand passage avec ses flammes au travers la forêt pour atteindre notre but. Evidemment les centaures et autres créatures des sorcières ne l'entendent pas de cette oreille et un combat rapide s'ensuit.

Il y avait aussi une sorte de satyre avec une bien alléchante flûte, je dois la trouver.
à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheztonio.forumotion.com
Tonio
Admin
avatar

Messages : 230
Localisation : DTC
Humeur : Changeante

MessageSujet: Re: Les tribulations d'un kender en vadrouille   Lun 29 Mar - 20:46

Quand nous arrivons dna sla véritable clairière où a lieu le rituel, nous constatons que les sorcières sont en catatonie sur le sol. Ni une ni deux, le délicat croco les raccourcies toutes.

En fait une chose curieuse a l'air de s'être produite : la magie a disparu! Pas celle du GD évidemment, notre Dieu est au dessus de tout ça et puis rien n'a vraiment disparu, car cher lecteur, si vous avez bien suivi vous savez à présent que rien ne disparait jamais éternellement...

En tous cas, l'essentiel étant que nos ennemis tout comme nos amis se trouvent bien démunis. L'élémentaire de Terre qui gardait ces lieux est du coup réduit en un tas de caillou fort attrayant...

C'est à ce moment que tout s'est mis à dégénérer au prétexte fallacieux qu'on ne peut appliquer les préceptes du GD aux restes d'un élémental! Tout cela n'est bien sûr qu'une ruse stupide pour permettre au lézard de tenter de me boulotter. Un combat bref et violent s'ensuit et Gerda écrabouille l'indélicat saurien qui semble y prendre un certain plaisir pervers. Je n'oublierai pas que, du groupe, seul Noxinelos a pris fait et cause pour le caiman...

Le brouillard qui s'est levé met fin aux hostilités et voit apparaître un Dragon de brume! J'ai trouvé ça vachement sympa passque on peut voir à travers et même passer son bras dedans. Heureusement j'étais là pour indiquer à mes compagnons tout le respect que l'on doit à une telle créature.

Après, nous sommes partis je sais pas trop comment observer une joute verbale entre des Dieux et la terre-mère, une histoire de morceaux de cette dernière qui aurait été volé par l'Ombre par la faute de Herk qui a couché avec une déesse-dragon et en plus ils ont eu un enfant déjà grand et pis Herk il se sentait plus et finalement on est parti chez les Elfes gris....

Qui s'avèrent moyennement accueillants avec les gens qui arrivent par surprise par les lignes telluriques. Herk et Dame Idrill ont bien expliqué ce qu'il se passait, la disparition de la magie, le puzzle manquant, la faute à qui, tout ça, tout ça.

_________________
Driiiing!
" 'tain qui c'est encore le con qui vient me faire chier au téléphone ?"
*décroche*
"Allô? oh Salut (remplacez par votre prénom), trop content de t'entendre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheztonio.forumotion.com
Tonio
Admin
avatar

Messages : 230
Localisation : DTC
Humeur : Changeante

MessageSujet: Re: Les tribulations d'un kender en vadrouille   Mer 31 Mar - 19:25

C'est alors que les effets de la fin de la magie se font jour : dans un tremblement, les piliers de la cité éclatent (et certains morceaux atterrissent dans mon sac)pour libérer ce qu'ils contiennent : les 9 vargues légendaires! ce sont des gardiens des premiers âges et ils se mettent à discutailler avec le conseil elfes gris (des maîtres de la magie qui ont l'air un peu guignols sans magie....) sur la marche à suivre.

Du coup, chacun dans le groupe y va de sa petite idée pour chercher comment trouver le morceaux manquant. Moi, ça m'inquiète pas, le GD le fera réapparaître en temps voulu. En attendant je suis Dame Idrill à travers sa ville, elle semble aller dans sa famille et cela me permet de visiter.

Quand elle semble s'apercevoir que je suis à ses côtés, elle me désigne, bien civilement, l'un de ses voisins qui paraît-il aimerait connaître le GD. Je me fait un devoir d'aller lui expliquer et il m'invite en effet très amicalement à effectuer une transaction kender au sein de sa maison. Contre un kilo de racine de chêne coulé que j'avais en grande quantité, je me retrouve avec pleins de nouveaux objets : un tapis, des bagues, des amulettes, une écharpe, des coussins.

C'est avec la satisfaction du devoir accompli que je m'en retourne vers la bibliothèque quand tout à coup le temps semble se figer et une araignée mécanique vient à ma rencontre pour me guider vers un drôle de kender! Ce dernier me propose de m'enseigner à fabriquer de tels objets contre un peu d'aide. C'est avec plaisir que j'accepte d'aider un frère... Incroyable tout de même qu'un kender soit arrivé jusqu'ici.

Quand nous sommes tous réunis à la bibliothèque, le temps s'arrête à nouveau et apparaît le dragon de l'Ombre, celui qui a volé le morceau! Il dit avoir proposé un marché à chacun de nous et que nous avons tous accepté sauf Larendur! En échange de ce marché et du puzzle, il veut que nous intercédions en sa faveur auprès de ses pairs. Tout ceci n'est bien sûr qu'un marché de dupe, c'est à un kender que j'ai promis, moi! En plus, il n'a visiblement volé le morceau que pour en arriver là : nous ne pouvons accepter et nous refusons notre part du marché et nous apprêtons à le combattre s'il le faut.

Je glisse un mot à Gerda qui, je le sais, possède en son sac les chaînes d'antimagie qui gardait le livre démoniaque... Au moment opportun, le dragon est immobilisé par nos commanditaires soudain apparus et nous l'enchainons!

Nous étions en fait un appât mais nous avons réussi l'épreuve en ne nous soumettant pas au dragon maléfique... Tous, sauf Noxinelos! Une fois de plus sa propension au mal ressurgit...

Après les félicitations et autres blablas, la magie revient peu à peu et un consil se tient pour décider de venir à l'aide dans la guerre... Et la décision est presque unanime! Et là on apprend officiellement ce dont on se doutait un peu : Larendur est en fait un prince elfe dans son peuple et son père venant de mourrir, il est maintenant le roi! Et hop! une autre faction elfe avec nous, il ne reste plus qu'à aller voir les autres dans les bois.

_________________
Driiiing!
" 'tain qui c'est encore le con qui vient me faire chier au téléphone ?"
*décroche*
"Allô? oh Salut (remplacez par votre prénom), trop content de t'entendre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheztonio.forumotion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les tribulations d'un kender en vadrouille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les tribulations d'un kender en vadrouille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mobilisation pour Phoenix Wright : Trials and Tribulations
» [RP] La septième compagnie dans la grande vadrouille
» [EST] Phoenix Wright: Trial & Tribulations - pal FR - neuf
» La Grande Vadrouille
» cloud strife alias kevin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tonio's Lair :: Jeux de rôles :: Dungeon & Dragon-
Sauter vers: